Impact d'une hausse des taux d'intérêts sur le taux de change

Relation entre taux de change et taux d'intérêt

Choisir la province (Canada) ou l'État (États-Unis), et la langue..

Les variations du taux de change ont une incidence sur la dépense et la demande au sein de l'économie, tout comme les modifications de taux d'intérêt peuvent soit augmenter soit diminuer le niveau de l'activité économique. le taux de change anticipé étant donnés, un taux d’intérêt de R1E amène l’équilibre sur le marché des changes au point 1’: le taux de change vaut E1 Accroissement de la masse monétaire de M1 en M2. Au taux R1, on constate un excès d’offre de.

Services en ligne – AccèsD, AccèsD Affaires, courtage en ligne, courtage de plein exercice.

Services fiduciaires. Des services fiduciaires qui assurent la protection et la transmission de votre patrimoine de génération en génération: protection en cas d'incapacité, administration d'une fiducie et liquidation de succession.

Consulter un expert au sujet de la gestion de patrimoine. Nouveaux arrivants au Canada. Étudiants — Niveau secondaire. Petites entreprises et travailleurs autonomes.

Propriétaires d'immeubles locatifs résidentiels. Milieu de vie active. Préparation à la retraite. Services liés aux comptes. Transférer vos comptes chez Desjardins. Gestion des comptes fournisseurs. Gestion des comptes clients. Financement à court terme. Financement à long terme. Capital d'investissement et capital de risque. Courtage de plein exercice — VMD. Desjardins Gestion internationale d'actifs. Accepter les paiements par carte — Monetico.

Offrir le financement au point de vente. Participer au programme de cartes-cadeaux. Gestion de la trésorerie et des paiements internationaux. Joindre les Services internationaux Desjardins. Bureau de représentation Desjardins Europe. Financement du commerce international. Opérations et services de change. Gestion de la paie et des RH. Des solutions de paie et de ressources humaines qui vous assurent de respecter les exigences réglementaires provinciales et fédérales et de gérer les activités et le développement de vos employés.

Des services fiduciaires qui assurent la protection et la transmission de votre patrimoine de génération en génération: Solutions pour les employeurs. Une gamme de solutions conçues spécifiquement pour les employeurs et adaptées aux besoins de votre entreprise.

À propos de Desjardins Marché des capitaux. Optimiser la gestion de votre entreprise. Adopter des pratiques d'affaires durables. Transfert de ferme et aide à la relève.

Transférer, vendre ou acheter une entreprise. Protéger l'entreprise, les employés et la famille. Entrepreneurs agricoles et du secteur agroalimentaire. Organismes publics et parapublics.

Organismes à vocation humanitaire ou communautaire. Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. Comprendre l'investissement socialement responsable. L'Indice Desjardins des finances personnelles. Ensemble, on appuie des milliers de projets communautaires. Être plus écolo, une opération financière à la fois. Mes finances, mes choix: Guide de la marque Desjardins. Investisseurs en titres à revenu fixe. Communiqués de presse financiers.

Rapports financiers annuels et trimestriels. Créer ou modifier votre profil. Nos principaux domaines d'emploi. Étudiants, stagiaires et nouveaux diplômés. Processus de sélection de candidatures. Calendrier des événements de recrutement. Nos engagements face au défi climatique.

Actualités et marchés financiers. Nos plus récentes publications. Conjoncture Québec et Ontario. Dossiers, études et guides. Un mouvement coopératif solidaire. Nos produits et services financiers socialement responsables. Milieu de travail de qualité. Rapport de responsabilité sociale et coopérative. La relation avec nos fournisseurs. L'éthique et la conformité. De la demande d'approvisionnement au paiement. Le JavaScript de votre navigateur est désactivé. Certaines parties du site pourraient ne pas fonctionner correctement ou ne pas être disponibles.

Voir la procédure pour activer le JavaScript. Votre navigateur est configuré pour refuser les fichiers témoins cookies. Certaines informations présentées pourraient aussi s'adresser à d'autres utilisateurs que vous. Il a constaté une dépendance significative et positive entre les mouvements du marché de change à l'étranger et le marché boursier dans chaque pays pour les deux sous périodes. Diamandis, ont analysé les liens dynamiques entre le taux de change et les cours boursiers pour les pays de l'Amérique latine.

Leurs résultats empiriques obtenus ont révélé l'existence d'une relation significative à long terme entre les marchés boursiers locaux et le marché de change alors que la stabilité de la relation a été affecté par les crises financières et monétaires telles que la crise des supbrimes et la crise du peso mexicain Par ailleurs, Kutty a appliqué un modèle VAR pour étudier la relation entre le marché des actions et le taux de change en Mexique au cours de la période janvier et décembre Il a montré que les prix des actions ont causé le taux de change à court terme.

Cependant, l'absence d'une relation significative entre ces deux marchés à long terme. Oguzhan Aydemir, a réussi à obtenir une relation de causalité bidirectionnelle entre le taux de change et les indices boursiers du marché turc. En revanche, Hwey-Yun Yau, L'impact du taux d'intérêt et du taux de change sur les actions des rendements des banques a été d'un intérêt majeur pour les dirigeants des banques, les autorités réglementaires, les milieux universitaires et les investisseurs, depuis que l'échec des nombreuses banques a été spécialement attribué aux effets néfastes des fluctuations des taux d'intérêt et des taux de change.

Les banques ont toujours cherché à gérer les changements de la volatilité de marché surtout le changement du taux d'intérêt et du taux de change.

En effet, des études de recherche ont été établies pour démontrer la relation entre le marché boursier et les variables macroéconomiques. Les travaux antérieurs sur les marchés internationaux. Le taux de change et le taux d'intérêt sont des facteurs financiers et économiques importants qui influent sur la valeur des actions ordinaires.

Il y a des raisons importantes pour lesquelles les rendements boursiers des banques peuvent être sensibles aux variations des taux d'intérêt et des taux de change. Tout d'abord, l'hypothèse de transfert de la volatilité suggère que les chocs aléatoires peuvent induire une plus grande volatilité sur les marchés financiers et en raison des effets de contagion qui sont les plus élevés dans les marchés plus volatils King, , les investisseurs ainsi que les banques peuvent chercher à l'étranger à investir des actifs financiers.

Si la diversification internationale des portefeuilles se traduit également par une augmentation de la volatilité de ces rendements. Une plus grande exposition au risque du taux d'intérêt et du taux de change peut affecter les rendements boursiers des banques si un certain nombre d'information est disponible dans leurs cours boursiers.

Ainsi, les implications de la théorie de la tarification de l'arbitrage APT seront applicables si en effet les taux d'intérêt et les taux de change sont des facteurs qui constituent des éléments importants dans le prix de l'action. Deuxièmement, on a montré des changements des taux d'intérêts et des taux de change qui influent directement sur les revenus et les coûts des institutions financières Yourougou P.

Comme les plus grandes banques américaines qui ont une proportion importante de leurs activités dans les pays étrangers, les changements des taux d'intérêts et des taux de change sont susceptibles d'avoir un impact sur leurs sources de revenus et de coûts au-delà de la protection accordée par la couverture.

Il tient compte de deux mesures différentes de l'impact des taux de change, avec une mesure des changements de taux d'intérêt. Les résultats montrent que les rendements de l'industrie sont plus affectés par les changements des taux d'intérêt que par la variation des taux de change. Comme l'a noté Bhattacharya S, dans ce processus, les institutions financières agissent souvent comme " des transformateurs d'actifs qualitatifs " en changeant les attributs de créances financières par rapport au risque, la taille, la maturité, et ainsi de suite.

Surtout que les banques investissent dans des actifs risqués à long terme, mais acceptent plutôt un faible niveau de risque à court terme, ce qui assure les épargnants contre les besoins imprévus de liquidité. En conséquence, les banques détiennent des actifs et passifs à taux d'intérêt nominaux principalement et souvent fixes avec, en particulier dans le cas des banques, des échéances divergentes selon le raisonnement de French KR, , ce qui a été largement prétendu être la raison spécifique de la sensibilité aux taux d'intérêt des institutions financières.

La plupart des études existantes se concentrent sur le taux d'intérêt, le taux de change et la sensibilité des rendements des actions bancaires. En utilisant la méthode des flux de trésorerie avec les valeurs bancaires américaines, Stone, ont constaté qu'ils ne sont pas affectés par les fluctuations des taux d'intérêt étant donné que ces changements ne sont pas un impact significatif sur les coûts et les bénéfices en utilisant des méthodologies différentes.

Les résultats empiriques de Lloyd, et Chance, qui ont fourni une preuve faible de l'impact des taux d'intérêt sur le processus de rendement des institutions financières, ont été contestés par les résultats de Scott W. Ces derniers ont indiqué que le rendement des actions des institutions financières a été affecté négativement par des changements du taux d'intérêt. Comme mentionné précédemment, ces études ont principalement utilisé des méthodes d'estimations linéaires, tels que OLS et GLS, et ne considèrent pas que les sensibilités de la banque sur le marché, le taux d'intérêt et les facteurs de taux de change sont variables dans le temps.

En raison de la classification de la volatilité, l'effet de levier et ARCH effets des données à haute fréquence , les méthodes d'estimation linéaires OLS produisent des résultats biaisés et incohérents et donc, il serait imprudent de supposer une volatilité constante dans toute analyse.

Des études empiriques ont traité la sensibilité aux taux de change sur le rendement des actions bancaires. Depuis, des mouvements inattendus des taux de change peuvent affecter directement les banques en générant des gains ou des pertes en fonction de la position extérieure nette de traduction. Le risque de change pourrait être un autre facteur déterminant des rendements boursiers des banques. Les premières études empiriques qui ont attiré une attention particulière aux risques de change sur le processus de rendement des banques étaient Grammatikos T.

Les résultats de ces études ont montré que les banques américaines ont été exposées au risque de taux de change. En utilisant des données à la fois quotidiennes et mensuelles, Chamberlain S. Ils ont constaté que le rendement des actions d'une partie importante des sociétés bancaires américaines ont semblé être sensibles aux variations des taux de change, alors que seulement quelques-unes des banques, les rendements boursiers japonais varient avec le taux de change.

Alors que la plupart des recherches ont généralement analysé l'impact à la fois du taux d'intérêt ou du taux de change sur les rendements des actions bancaires, Choi. Même si les résultats de Choi. En outre, en utilisant le même modèle à trois facteurs dans le processus de génération de rendement des banques coréennes, Hahm a conclu que les rendements des actions des banques coréennes étaient sensibles à ces facteurs.

Asma Rafique, a étudié les variables macroéconomiques cruciales qui affectent la performance du marché boursier. Pour l'évaluation des rendements des marchés boursiers, ils ont utilisé le taux de change, le taux d'inflation et le taux d'intérêt comme des indicateurs de variables macro-économiques qui ont un plus grand effet sur le marché boursier.

Muhammad Irfan Javaid Attari, a pris les données de Février à mai à leurs travaux de recherche: Quelques études empiriques ont également examiné la sensibilité des actions aux variations des taux de change tandis que d'autres ont estimé conjointement l'impact des taux de change et des taux d'intérêt sur les rendements des actions: Prenons d'abord les travaux empiriques qui mettent l'accent uniquement sur la sensibilité aux taux de change. Leurs résultats de la régression en coupe montrent que les mesures comptables peuvent, en effet expliquer le degré de sensibilité aux taux de change.

Les banques japonaises ne semblent pas être exposées aux variations des taux de change et le degré de sensibilité semble également varier au fil du temps. Peu d'études empiriques ont utilisé des modèles de type ARCH pour capturer des propriétés de variation du risque dans ces données. Song, qui estime le modèle ARCH, suggère que le modèle est le cadre le plus approprié pour déterminer les rendements bancaires d'achat d'actions. Les résultats empiriques de Mansur, , qui a étudié l'effet des changements à la fois le niveau et la volatilité des taux d'intérêt sur les rendements d'actions des banques appliquant des modèles ARCH d'estimation, ont révélé que les deux risques du taux d'intérêt et du taux de change et leurs volatilités respectives étaient susceptibles d'influencer le rendement des actions de la banque.

Flannery, , en utilisant un modèle GARCH à deux facteurs à l'origine développé par Engle, a montré que les risques de taux d'intérêt et de marché constituent deux facteurs importants dans les portefeuilles d'actions non-bancaires et a constaté aussi que l'effet du risque de taux d'intérêt à être moins fort dans le portefeuille bancaire.

En utilisant le Test de cointégration et le test de causalité, Hasan, a étudié la relation entre les prix des actions du Pakistan sur le marché boursier avec la masse monétaire, le taux de change, le taux des bons du Trésor et l'IPC.

Ils ont constaté que la relation entre le taux d'intérêt et le taux de change avec des rendements du marché boursier est négatif.

Leon, Utilise le modèle GARCH pour déterminer la relation entre l'indice coréen Stock Prix KOSPI et les certificats de dépôt négociables NCD rendement de 91 jours en Corée à l'aide des données hebdomadaires de à et l'étude révèle que les rendements du marché conditionnel ont une relation négative et significative avec les taux d'intérêt.

L'étude de Ryan, sur les pays développés, et en estimant le modèle GARCH-M et MCO pour la sensibilité du taux d'intérêt et la variation du taux de change, montre qu'il y a absence de non-linéarité dans les données qui ne sont pas estimés efficacement. Les coefficients de sensibilités sont positifs à la fois aux taux de changes et aux taux d'intérêts. Selon les études faites sur le marché australien sur la période de et en utilisant la version étendue de l'hétéroscédasticité conditionnelle autorégressive généralisée GARCH-M la sensibilité des séries chronologiques du rendement bancaire sur le risque de marché, le taux de change et le taux d'intérêt pour la variation de la volatilité à travers le temps, montre.

En effet, la littérature existante celle des Etats Unis mis en évidence par Haluk Unal, Avant les années 90, ignore les progrès considérables réalisés dans l'heteroscedastique autorégressive conditionnelle ARCH pour modéliser l'effet de taux de change et de taux d'intérêt et le marché et leur volatilité sur des rendements des banques en rejetant les hypothèses de linéarité , d'indépendance et constance de variation conditionnelle.

Une quantité de travaux ont porté sur la CAPM sous forme de modèle de marché pour montrer que la mesure des rendements des banques varie selon le marché pour mettre en évidence le risque de marché et l'hypothèse d'une variance constante et les terme d'erreur sont déterminés.

Une étude de l'impact du taux d'intérêt et du taux de change sur la volatilité boursière faite par S. Les résultats montrent l'existence d'autocorrélation résiduelle dans les données et le modèle GARCH produit des coefficients plus efficaces que les MCO. Par conséquent, l'application des variables dans le temps des modèles de risque nous permet également d'introduire la volatilité des taux d'intérêt et de change dans le rendement des actions bancaires.

En outre, les sensibilités bancaires des rendements d'actions sont plus fortes pour le rendement de marché que le taux de change et le taux d'intérêt, ce qui résulte que le rendement de marché est un élément important dans la détermination du rendement bancaire.

On peut conclure des résultats de cette étude que le taux d'intérêt et le taux de change sont donc des déterminants majeurs de la volatilité du rendement des banques. Pour se couvrir contre ces risques, les investisseurs devraient suivre les politiques monétaires pour prendre les décisions d'investissement car le taux d'intérêt et le taux de change sont prédictif pour le rendement de l'action de la banque et de la volatilité. Dans ce chapitre, on a présenté tout d'abord la notion du taux de change et du taux d'intérêt et leurs impacts sur le rendement boursier en investiguant les travaux sur les marchés développés et émergents afin de connaitre les interprétations des chercheurs pour cette problématique.

Enfin, on a essayé de présenter les travaux antérieurs et les résultats fournis par les chercheurs afin de connaitre leurs méthodes empiriques utilisées pour les appliquer dans le contexte Tunisien.

Cette étude empirique emploie donc les deux MCO et des modèles de EGARCH pour estimer la sensibilité des taux d'intérêt et des taux de change sur les rendements boursiers pour un échantillon de la banque Tunisienne. Selon une étude sur un échantillon des banques Américaines, l'accent est mis sur les variations quotidiennes plutôt que les variations mensuelles des prix rendements depuis Chamberlain et al.

L'effet ARCH sont également plus prononcés dans les données quotidiennes. Nous cherchons à mettre l'accent sur certains tests diagnostiques importants qui déterminent la mesure dans laquelle les résultats empiriques sont fiables et donc l'utilité des paramètres estimés. Dans ce chapitre on va introduire le marché boursier Tunisien et ses composants et enfin on va démonter sa spécificité et les variables qui l'influencent.

Elle repose sur une trilogie d'institutions qui sont:. Dans cette structure, la chaîne d'investissement en bourse prend naissance avec la transmission d'un ordre de bourse par le biais d'un intermédiaire en bourse et se clôture par le dénouement de la transaction avec la livraison d'un titre ou l'encaissement de sa contre-valeur. Les différentes étapes sont assurées en réseau électronique entre les trois institutions. Les intermédiaires en bourse, qui sont les agents exclusifs habilités par la loi à procéder à la négociation et à l'enregistrement des valeurs mobilières en bourse pour le compte de leurs clients ou pour leur propre compte, sont regroupés au sein d'une association chargée de la défense des intérêts de la profession, l'Association des Intermédiaires en Bourse AIB.

Erigée sous la forme d'une société anonyme de droit privé avec un capital exclusivement et égalitairement détenu par les intermédiaires en bourse, la BVMT a pour mission de gérer le. Ce choix vise avant tout de permettre au marché d'être géré par des professionnels.

Il appartient à la BVMT:. De se prononcer sur l'admission, la suspension ou la radiation des valeurs et produits financiers sur ses marchés. Les intermédiaires en bourse sont les agents chargés par la loi, à l'exclusion de toute autre personne, de la négociation et de l'enregistrement des valeurs mobilières à la Bourse des Valeurs Mobilières BVMT de Tunis.

Le décret 99 - du 1er novembre portant statut des intermédiaires en bourse détermine les opérations qu'ils peuvent accomplir, telles que:. L'AIB est une association chargée de la défense des intérêts des intermédiaires en bourse. Elle donne son avis sur les questions intéressant la profession.

Elle fait toute proposition concernant le développement du marché financier. Elle administre le fonds de garantie de marché. Prévu par le Règlement Général de la Bourse article 12 , ce fonds, constitué par les intermédiaires en bourse, est destiné à garantir la bonne fin des opérations négociées sur le marché, en cas de défaillance dans le règlement ou la livraison. Les contributions financières au Fonds de Garantie de Marché sont effectuées par les intermédiaires en bourse.

Elles sont de trois sortes:. Sur le plan opérationnel, la Banque centrale a poursuivi, en , sa politique de régulation du marché monétaire à travers des interventions menées, essentiellement, par voie d'appels d'offres et ayant pour objectif de réduire la volatilité du taux du marché monétaire par rapport au taux directeur.

En , l'économie tunisienne est passée par une conjoncture très difficile, sous l'effet des événements qu'a connus le pays après la Révolution, des retombées de la guerre en Libye et du ralentissement, durant les derniers mois de l'année, de la demande extérieure en provenance de l'Union européenne dont plusieurs Etats sont confrontés à une grave crise de la dette souveraine.

La baisse qui en a résulté, notamment au niveau des recettes d'exportation, des revenus du tourisme et des investissements directs étrangers, s'est traduite par une aggravation du déficit global de la balance des paiements ayant engendré un resserrement important de la liquidité bancaire. Face à cette situation et à la faveur d'un apaisement des tensions inflationnistes, la Banque centrale a opté pour une politique monétaire particulièrement accommodante visant à assurer la stabilité financière et la préservation du tissu productif.

La conduite de la politique monétaire de la banque centrale en a été caractérisée par la poursuite de la contraction de la liquidité bancaire pour fournir la liquidité nécessaire aux banques pour continuer à apporter le financement adéquat à l'économie.

Face à la persistance des pressions inflationniste, la banque centrale a décidé d'apporter le taux directeur de 3. Au cours de l'année , la banque centrale a continué à faire face devant un environnement économique particulier surtout au danger de la pression inflationniste. La banque centrale a resserré sa politique monétaire en augmentant son taux directeur de 3.

Parallèlement, elle a continué à fournir de la liquidité aux banques. La banque centrale a continué aussi à améliorer sa stratégie en attribuant les actions sur le taux directeur pour contrôler les anticipations de marché et pour favoriser la croissance économique. De même, la BCT a intervenue par voie d'appel d'offre a 7 jours qui. En , suite à la prolongation de la phase de transition politique, a vécu une situation économique délicate avec un ralentissement de la croissance et l'exacerbation des tensions inflationnistes sur a la première moitié de l'année Coté inflation, il y a une augmentation par rapport à son historique d'avant révolution liée principalement aux ajustements salariaux et à la dépréciation du taux de change en dinars vis-à-vis des principales devises et son impact sur les anticipations des agents économiques Parallèlement, la banque centrale a poursuivi ses effort à neutraliser l'effet restrictif sur la trésorerie des banques par l'accentuation du déséquilibre macroéconomique en fournissant aux banques la liquidité nécessaire pour immuniser leur bilan contre le risque de crédit.

La nouvelle orientation de la BCT, qui depuis le mois de mars , couvre, en plus des besoins induits par la variation des facteurs autonomes, la totalité des réserves obligatoires des banques, ce qui a conféré plus de flexibilité aux taux interbancaires et l'utilisation, depuis mai , des Swaps de change, en tant qu'instrument de politique monétaire, utilisés à l'initiative de la Banque centrale à des fins de réglage fin de la liquidité, et qui ont permis de corriger les écarts de prévision et d'atteindre l'objectif de court terme.

Le taux d'intérêt a connu plusieurs variations durant la période de au Pour l'année , le taux d'intérêt TMM a connu trois phases distinctes. La contraction de la liquidité bancaire a été ressentie au niveau des taux d'intérêt. Au cours du premier semestre , la plupart des banques demandeuses ont été amenées à contracter des transactions interbancaires à des taux supérieurs à ceux pratiqués par la Banque centrale dans le cadre de ses opérations principales de refinancement.

En conséquence, le taux moyen mensuel du marché monétaire TMM s'est établi au-dessus du taux directeur de la Banque centrale à l'exception du mois d'avril , reflétant la situation de la trésorerie des banques et leur position de liquidité.

La transmission des variations du TMM aux taux débiteurs des banques est demeurée importante, reflétant la poursuite du comportement d'indexation des taux bancaires. Ainsi, la baisse du TMM de points de base au 2ème semestre a entraîné une diminution du taux effectif moyen, toutes catégories de crédits confondues, de 58 points de base durant le même semestre et de 38 points de base le semestre suivant.

Suite à une politique monétaire de la banque centrale en a était interpréter comme une volonté pour maintenir le TMM proche du taux plafond pour centrer les pressions inflationnistes. La variation était importante du TMM par une augmentation de73 points par rapport à qui risque d'attirer les mauvais emprunteurs ce qui traduit par une dégradation de la qualité du portefeuille des banques. Le TMM a connu une légère détente de 4. Enfin, pour l'année , L'ajustement à la baisse du taux directeur s'est traduit par une baisse conséquente du taux d'intérêt pondéré au jour le jour sur le marché interbancaire.

Globalement, le TMM a évolué, tout le long de l'année , en étant proche du taux directeur. Le marché de change est volatile c'est-à-dire qui varie par une dépréciation ou appréciation par rapport au monnaie étrangère suite aux plusieurs facteurs comme le niveau de transaction monétaire ou selon le niveau de l'importions et l'exportation ou aussi par l'environnement social et politique du pays ou mondiale.

Pour ce faire on a fait une analyse du taux de change a l'aide des rapports annuels de la banque centrale depuis L'évolution de l'inflation au cours de l'année a été, essentiellement, marquée par la poursuite des perturbations au niveau des canaux de distribution et la dépréciation du dinar vis-à-vis du dollar auxquelles s'est ajouté l'effet retardé de la progression exceptionnelle des salaires. Le creusement du déficit budgétaire conjugué à la reprise récente des prix internationaux de l'énergie et de certains produits de base ont incité l'Etat à introduire des ajustements sur les prix de certains produits administrés, notamment au cours du dernier trimestre de l'année, contribuant ainsi à intensifier les pressions sur les prix.

Pendant cette période, on remarque un effet sur l'inflation par la dépréciation de la monnaie locale de 4.

En , le cours en dinars a subit une dépréciation de 4. Cette dépréciation a aidé l'inflation a maintenir sur un palier élevé. Le taux de change du dinar sur le marché interbancaire a connu une augmentation de 0. Les tensions sur les prix depuis la révolution ont provoqué une augmentation historique de l'inflation de 6. Cette situation est devenue de plus en plus difficile suite aux plusieurs chocs la crise libyenne et l'entrée des refugiés au territoire tunisien, la baisse de productivité suite au nombre élevé des grevés.

D'autre coté, l'alourdissement du fardeau des déficits des entreprises et le taux faible de la croissance économique a laissé la place aune inflation importante. La hausse de l'indice a été plus importante au premier semestre où le Tunindex a franchi la barre des 2 points avec un premier pic à points à fin mai.

En , le Tunindex a clôturé l'année à 2 ,07 contre 2 ,05 à la fin de L'évolution mensuelle de l'indice fait ressortir une progression discontinue de l'indice, concentrée essentiellement sur le premier et le dernier trimestre, interrompue par cinq baisses dont les plus importantes ont été enregistrées au mois de juin et juillet.

En , l'indice Tunindex a épongé les pertes qu'il a enregistrées durant le dernier trimestre et a pu retrouver ses niveaux de septembre à la fin d'avril Depuis, il n'a fait que conquérir de nouveaux sommets. L'indice Tunindex qui a poursuivi son ascension en , a terminé l'année avec 5 ,52 points après l'avoir commencée avec 4 ,72 points, soit une hausse de Le bilan des variations de cours a fait ressortir pour l'année une prestation négative pour 34 valeurs, alors que 23 valeurs ont été en hausse.

En effet, depuis, le Tunindex n'a cessé de chuter traduisant les craintes des investisseurs face à la dégradation du climat sécuritaire meurtrière pour le climat des affaires. L'activité du marché financier a été caractérisée, au cours du dernier trimestre de l'année , par une poursuite de la baisse de l'indice Tunindex amorcée depuis les événements de Sousse avec un léger redressement à la fin du trimestre.

L'activité du marché financier tunisien a été caractérisée, au cours de l'année , par un maintien de la tendance haussière des principaux indicateurs boursiers et ce, en dépit d'un retournement de la tendance observé tout au long du dernier trimestre dans un contexte marqué, à l'échelle nationale, par le déclenchement, en fin d'année, de perturbations politiques et sociales qui ont eu des retombées négatives sur la conjoncture économique et sur l'évolution du marché financier ayant nécessité la suspension de la cotation en Bourse à deux reprises au début de l'année Notre base de données est composée de onze banques commerciales Tunisiennes cotées en bourse.

La période d'étude s'étale de janvier jusqu'à décembre La plupart des études empiriques emploient la méthode des moindres carrées MCO pour estimer l'effet de la variation du taux d'intérêt et du taux de change sur les rendements boursiers des banques.

Ainsi, le modèle suivant est estimée avec MCO:. L'impact des taux d'intérêt et la volatilité des taux de change sur les rendements boursiers des banques exigent une compréhension non seulement de la sensibilité des rendements de la banque et des variations des taux d'intérêt boursiers, mais aussi de la volatilité des taux de change. La plupart des études empiriques utilisent MCO pour estimer l'effet des taux d'intérêt et des variations des taux de change sur les rendements boursiers des banques.

Le tableau 1 présente les statistiques descriptives pour les rendements des banques, l'indice du marché, le taux d'intérêt et les taux de change. Bera, , si l'aplatissement inconditionnel est toujours supérieur à la distribution normale, il indique que le processus est en leptokurtique.

Ceci est la deuxième raison, la variance conditionnelle avec le temps dépendant pour lequel le processus ARCH est utilisé pour représenter la série financière ou les résidus d'un modèle linéaire définie sur des séries chronologiques financières qui permet de passer l'estimation du modèle ARCH.

Concernant les statistiques de la variable MRK, on remarque que son kurtosis est de 3. Concernant la variable INT, on remarque que son kurtosis est de 3. Concernant la variable FX1, la valeur de kurtosis est de 4. Son skewness est de 0.

Et finalement, pour la variables FX2, la valeur Les tableaux 1 et 2 rapportent les statistiques descriptives pour les rendements continûment composés des banques individuelles, le portefeuille de la banque, du marché, des taux d'intérêt et de taux de change. Donc, la distribution est non normale.

Ainsi, la mesure de la variance conditionnelle est la plus adéquate pour mesurer la sensibilité de nos quatre variables en faveur des effets des diverses nouvelles. En effet, la probabilité de Jarque-Bera est inférieur à 0. L'objectif du test de stationnarité est d'examiner le caractère stable de chaque variable.

La plupart des propriétés statistiques des méthodes d'estimation ne s'appliquant qu'à des séries stationnaires. Une série est dite stationnaire si elle est la réalisation d'un processus stationnaire c'est-à-dire ne comportant ni tendance, ni saisonnalité, elle se caractérise par une moyenne et une variance constante et généralement aucune caractéristique évoluant avec le temps. Le fait qu'on puisse inclure un nombre suffisant de retard supprime l'auto corrélation des erreurs mais réduit le nombre de degré de liberté et la.

L'omission pertinente de retards réduit aussi la puissance du test et une méthode appropriée pour déterminer le nombre de retard est l'utilisation des critères de Akaike, de Schwarz ou de Hannan-Quinn dit les critères d'information.

L'objectif est de tester l'hypothèse nulle de la présence d'une racine unitaire contre l'hypothèse alternative de l'absence d'une racine unitaire ou stationnarité. La plupart des recherches sur le marché pour analyser l'effet le taux d'intérêt et le risque de taux de change dans le secteur bancaire ont été effectués à l'aide de la régression des moindres carrés où par le paramètre d'estimation ARCH qui donnent une indication de la sensibilité au risque. Des exemples de modèles à deux facteurs, principalement concernés par le marché et le risque de taux d'intérêt, comprennent des travaux de lynge, , Choi.

Une autre méthode d'estimation est proposé dans notre étude est celle du modèle GARCH processus généralisé autorégressif d'hétéroscédasticité conditionnelle introduit par bollerslev T. Le processus est spécifié comme suit:. Les paramètres sont définis comme suit: Ce modèle tient compte de la variance des rendements pour les périodes précédentes et des chocs aléatoires pour modéliser les rendements futurs, capturant la nature stochastique de cette variance.

En outre, ils présentent la dynamique non linéaire qui capture l'impact de l'asymétrie observée dans la série financière. Pour la variable de l'indice de marché MRK, on remarque qu'elle est positive pour les rendements des banques sauf BNA. Toutes les banques sont significatives seulement pour toutes les banques sauf BTE. En outre, les résultats montrent que les rendements du marché expliquent une forte proportion des rendements bancaires, par rapport aux taux d'intérêt et taux de change des rendements.

Preuve du taux d'intérêt qui est non significatif pour toutes les banques individuelles sauf BH et le rendement du portefeuille a un effet positif pour toutes les banques, par conséquent, nous voyons que le risque de marché est considéré comme le plus important par le taux d'intérêt qui n'a pas d'impact sur le rendement des actions des banques. C'est une preuve que la sensibilité du taux de change est plus forte par rapport au taux d'intérêt puisque celui-ci est non significatif pour la plupart des banques individuelles et le rendement du portefeuille.

Dans l'ensemble, l'impact sur les rendements bancaires et de portefeuille individuels est associé aux rendements du marché global et des taux de change, ce résultat est confirmé par l'étude de S. Kasman, qui trouvent que le rendement de l'indice de marché et le taux de change ont un impact de la déclaration de la banque et de portefeuille individuel, mais le rendement de taux d'intérêt a un petit effet significatif dans seulement 4 sur 14 du rendement de la banque en Turquie.

C'est un test basé sur le maximum de vraisemblance qui traite la linéarité. Après application des tests ADF sur la série du rendement, les résultats empiriques indiquent que toutes les séries sont stationnaires. Nous constatons que le coefficient y1 qui mesure l'effet des rendements du marché sur chacune des rendements des actions bancaires est positif dans toutes les banques sauf AMEN BANK et leurs probabilités sont statistiquement significatives dans toutes les banques avec un effet positif.

En outre, les résultats indiquent que le rendement du marché à un impact positif sur les rendements boursiers banque. Concernant le rendement du taux d'intérêt avec le coefficient , les résultats montrent que toutes les banques sont négatives dans 5 cas sur 11 et significatives dans 2 banques seulement.. Cependant, les taux d'intérêt à long terme et le taux de change ne semblent pas être des facteurs importants dans le processus de génération des rendements des banques australienne sur la période considérée.

La principale raison de la relation négative avec le taux de change peut être expliquée par la forte dépréciation du taux de change qui aura un effet négatif sur les effets économiques de la détérioration de l'actif en devise dans les banques et les entreprises.

D'autre part, la dépréciation de la monnaie locale peut entraîner des dommages dans le bilan de la banque et la détérioration des fonds propres de la banque qui peut se traduire par une baisse des rendement des actions bancaires, ce qui rend les exportations des pays qui utilisent la monnaie plus compétitives.

Cela signifie qu'il est moins cher sur le marché international et le prix des importations augmente. Les variations de la volatilité des marchés de chaque banque peuvent être considérées comme les éléments d'un processus stationnaire. Selon l'équation de la variance conditionnelle, toutes les banques sont positives et statistiquement significative 7 banques cela indique qu'il y a une composante invariante dans le temps.

En particulier, la sensibilité des rendements des actions des banques se trouve être plus forte pour le rendement de l'indice de marché que les taux d'intérêt, ce qui implique que le rendement du marché joue un rôle important dans la détermination de la dynamique des actions des banques conditionnelle.

L'explication possible de l'augmentation de la volatilité bancaire boursier suite à une augmentation de la volatilité des taux d'intérêt c'est que les banques sont incapables d'éliminer le risque de taux d'intérêt, parce qu'ils ne peuvent détenir des titres dérivés. Vue la non linéarité du taux de change, le résultat de la régression MCO donne des effets non significatives des taux de change sur le rendement des actions. Les résultats de la volatilité du rendement de la banque et rendement de l'indice reflétant la volatilité des taux d'intérêt et la volatilité des taux de change.

La somme des paramètres ARCH et GARCH comme une mesure de persistance de la volatilité est relativement faible avec l'inclusion de taux d'intérêt et la volatilité des taux de change. Les résultats empiriques montrent que le è1 de coefficient estimé, qui mesure l'effet de la volatilité des taux d'intérêt sur actions bancaires et de la volatilité de l'indice, est positif et statistiquement significatif pour tous les cas.

Cela se manifeste que lorsque le taux d'intérêt devient plus volatile, ce qui conduira à une augmentation de la volatilité des actions des banques. Il est indispensable de rencontrer avec ce résultat, qui est conforme aux conclusions Elyasiani E M.

Dans ce chapitre, nous avons essayé de présenter le marché financier Tunisien et ses composants. Ensuite, nous avons analysé à l'aide des rapports annuels de la banque centrale tunisienne et les rapports de la bourse Tunisienne les variations du taux de change, du taux d'intérêt et de l'indice boursier ainsi que la politique monétaire élaborée par la BCT pour amortir l'impact de ces variables macroéconomiques sur le marché boursier Tunisien.

Enfin, dans la dernière section, nous avons utilisé les modèles économétriques où on a démontré la relation entre la volatilité du taux de change et du taux d'intérêt sur le rendement boursier des banques en utilisant le modèle MCO et le modèle GARCH. La plupart des intervenants sur le marché financier ont recours à la volatilité boursière sur le marché boursier afin de créer de la richesse et de maitriser le risque. En effet, la volatilité boursière désigne l'ampleur des variations des cours d'un actif financier.

On peut l'utiliser pour quantifier le risque du prix d'un actif financier. Par ailleurs, une volatilité élevée d'un cours boursier entraine une grande différence entre le prix de vente et le prix d'achat d'un titre et par la suite, la possibilité de gain est plus importante.

Parallèlement, le risque de perte l'est aussi. Ainsi, l'investisseur qui cherche à réaliser des gains importants doit recourir aux titres les plus volatils.

Mais parallèlement, la perte est aussi importante. Une enquête sur l'impact des taux d'intérêt et des taux de change sur les rendements boursiers des banques et la volatilité a été d'une importance particulière au cours des dernières années en raison des changements dans les régimes de politique monétaire, la liberté de la circulation des capitaux, l'évolution technologique financière dans les communications et les systèmes de négociation.

En effet, ce mémoire s'est intéressé à l'identification des variables macroéconomiques qui ont une influence particulière sur le rendement des actions sur le marché boursier tunisien à savoir le taux de change et le taux d'intérêt. Pour cela, nous avons établi une analyse complète du taux d'intérêt simultané, du taux de change et du risque de marché de la banque tunisienne en employant les estimations MCO et le modèle GARCH.

Parmi les mesures de qualification des risques, sur la base des MCO, la plupart des études empiriques utilisent cette méthode pour estimer l'effet des taux d'intérêt et des taux de change sur les rendements boursiers des banques.

Par contre, comme nous l'avons mentionné plus tôt, il a été proposé de prendre en compte les variances conditionnelles du temps et en raison de l'existence d'autocorrélation résiduelle dans les données, on passe à l'analyse de modèle GARCH. Le principe général est donc de remettre en question la propriété de l'homodoscedasticité.

Nous tenons généralement dans le modèle linéaire. Dans notre travail, les résultats suggèrent que les rendements du marché et le taux de change représentent des déterminants cruciaux des rendements des actions bancaires, mais le plus remarquable c'est que le taux d'intérêt n'a pas d'effet. Par exemple, en cas de hausse des taux aux Etats Unis, cela permet en théorie une appréciation du Dollar face aux autres devises.

Impact d'une baisse des taux d'intérêts sur le taux de change La baisse des taux d'intérêt diminue la rémunération des avoirs libellés dans la devise et favorise l'inflation. La valeur de la devise concernée va donc se déprécier face aux autres devises. Différence entre théorie et pratique Tout cela n'est bien évidemment que de la théorie. Dans les faits, une hausse ou baisse des taux peut avoir l'effet inverse sur les taux de change.

Dans la lecture des données économiques, la tendance de l'indicateur a bien plus d'importance que le chiffre lui même. Il faut également prêter attention au consensus. Si l'annonce prend à contre pied le consensus, c'est généralement la qu'il y a les plus gros mouvements sur les taux de change.

Impact pour les traders L'évolution de la rémunération des avoir avoirs libellés dans une devise à un effet immédiat pour l'ensemble des traders. En effet, chaque soir, à la clôture de la journée sur le marché des changes, votre broker réalise une opération de Swap. Vous recevez le taux d'intérêt des devises que vous avez acheté et vous payer le taux d'intérêt sur les devises que vous avez vendu.

Impact d'une baisse des taux d'intérêts sur le taux de change

Courtage de plein exercice — Valeurs mobilières Desjardins.

Closed On:

Cependant, la dérèglementation financière dans les années 80 a connu la suppression des restrictifs sur le portefeuille de prêts et de dépôts des banques et l'introduction de taux de change flexible avec plusieurs autres éléments extérieurs comme l'effondrement de l'industrie et d'autres éléments intérieurs comme la faillite de plusieurs banques et surtout en avec la crise des subprime.

Copyright © 2015 rogaineformen.cf

Powered By http://rogaineformen.cf/